You are currently viewing La dette du sommeil

La dette du sommeil

Un homme de 90 ans dormira 30 ans de sa vie. Nous passons un tiers de notre vie à dormir.

Grand dormeur de naissance, j’ai toujours aimé dormir et rêver 😉

J’ai toujours porté beaucoup d’attention et d’importance sur le sommeil que ça soit seul ou en couple.

A l’époque, ma mère me devait carrément tirer du lit pour que j’aille à l’école, tout ce que je voulais c’était profiter des dernières minutes pour dormir. Mon frère, lui a compris le truc, un verre d’eau sur la tête pendant que je dormais lui garantissait que j’allais me lever illico du lit 😉

J’ai régulièrement réussi a me souvenir de mes rêves et j’en profitais de les analyser pour comprendre leur signification et en apprendre. Maintenant, j’arrive à être conscient que je rêve et de les modifier si je rêve d’un cauchemar pour le transformer en un joli rêve 🙂

Parfois quand je faisais des périodes de longue sommeil, c’est a dire de dormir en moyenne 10h – 12h par jour pendant une semaine voir deux.

Dès que j’avais récupéré assez d’heure de sommeil, j’entendais des cloches sonner. Cette expérience s’est répété plusieurs fois au cours de ma vie. J’ai finalement compris que j’avais terminé de rembourser ma dette de sommeil.

Après les avoir entendu, je n’avais plus besoin de dormir autant. 6h de sommeil me suffisait dorénavant et je pouvais maitriser à 100 % mes capacités physique tels que les réflexes et le mental et j’étais bien moins épuisé à la fin d’une journée normale

De mon expérience, quand on manque des heures de sommeil, il est vital de prendre du temps pour les récupérer, ce sont des heures perdus que le corps et le mental n’a pas pu profiter de se régénérer ainsi que de récupérer.

Le sommeil est composer de plusieurs phases divisés entre elle en 4-6 cycles qui varient entre les durées.

Endormissement (stade 1)

Lorsque, une fois au lit, nous commençons à somnoler, nous sommes en phase d’endormissement. Dans cette phase à mi-chemin entre veille et sommeil, le corps commence à détendre sa musculature.

Sommeil léger (stade 2)

Après un certain temps, le contact avec le monde extérieur se réduit encore et la musculature se détend de plus en plus. Nous passons plus de la moitié du temps dans cette phase de sommeil.

Sommeil profond (stades 3 et 4)

Lors du sommeil profond, l’activité du cœur et la circulation sanguine sont réduites à un minimum. En raison des ondes lentes qu’émet le cerveau, on appelle aussi cet état «sommeil à ondes lentes». Dans le même temps, il arrive que nous ayons des crises de somnambulisme ou que nous parlions durant cette phase. Les phase de sommeil profond sont plus longues durant la première partie de la nuit et peuvent durer jusqu’à une heure. Si nous nous réveillons à ce moment-là, nous nous sentons souvent désorientés et confus.

Sommeil paradoxal (stade 5)

 Le sommeil dit paradoxal doit son nom au fait que le seuil d’éveil est très élevé (sommeil très profond) bien que l’activité de notre cerveau soit intense. Nos muscles sont alors totalement détendus. C’est important, car pendant cette phase, nous rêvons aussi: comme la musculature est inactive, nous ne pouvons pas faire les mouvements que nous faisons en rêve. Mais si nous nous réveillons, nous pouvons très bien nous souvenir de notre rêve.

Hormis quelques tressaillements des muscles, les mouvements rapides des yeux sont notre seule activité musculaire. C’est pourquoi on appelle aussi ce stade le sommeil REM, «Rapid Eye Movement», qui signifie justement «mouvement rapide des yeux». On suppose que le sommeil REM joue un rôle important pour assimiler nos expériences et les enregistrer dans notre mémoire à long terme. Une fois la phase REM terminée, un nouveau cycle de sommeil commence.

Infos trouvé dans cet article.